Le salon de peinture sur porcelaine organisé par Chantal Charvin qui se tenait à Avignon du 18 au 20 septembre 2014 a fermé ses portes samedi.

Un concours venait pimenter cette exposition. Le thème imposé  en  était "Le Moyen Âge". J’ai choisi d’y participer et j’ai donc présenté 2 pièces : une sur le thème imposé, une de sujet libre. A ma grande joie le jury m’a décerné le 2ème prix professionnel. J’en suis extrêmement flattée et remercie du fond du cœur Chantal Charvin l’organisatrice ainsi que Tatiana Dallest–Agoritsas la Présidente d’honneur du salon pour m’avoir attribué ce prix.

Merci également à mon mari qui m'encourage et me soutient dans ma démarche. Il a réalisé, pour l'occasion, ce très beau support original qui a contribué à mettre ma pièce en valeur. Je souhaite aussi partager cette récompense avec mes élèves qui m’apportent tant de satisfaction ainsi qu’aux différents professeurs qui ont jalonnés mon parcours. Tout d’abord Isabelle Toret, celle avec qui tout a commencé et avec qui j’ai donné mes "premiers coups de pinceaux" voilà bientôt 10 ans.  Dès le premier stage elle a su me transmettre "le virus" qui ne m’a plus quitté. Puis il y a eu Marie-Bell Sagorin, dont j’apprécie tant la gentillesse et le savoir-faire, qui m’a permis  d’évoluer grâce à sa maîtrise et son style si frais et délicat. Enfin, Edna Kannan, grande technicienne du portrait, avec qui je me forme encore aujourd’hui à la technique américaine.

Passons enfin aux photos. Pour info, et pour celles qui ont peut-être vu ma pièce au Salon, j’ai rajouté, après l’exposItion,  de petites pierres de swarovsky en guise de bijoux. Il faut savoir que le rajout de pièces collées n’est pas autorisé en concours mais je trouve que cela apporte un côté "précieux" au décor. Voilà le résultat :

reine sur échiquier

gros plan 1

 

Petite explication qu’en à mon interprétation du sujet (et petit cours d’histoire par la même occasion) :

Le Moyen-Age étant une période assez obscure de notre histoire qui ne m’inspirait guère, j’ai donc orienté mes recherches sur les loisirs qui étaient pratiqués à cette époque. J’ai découvert que le jeu d'échecs était apparu vers l’an 950 en Europe. Très prisés des chevaliers, les échecs servaient d’exercice pour la tactique de la guerre. Vers la fin du moyen âge, les règles du jeu ont évolué, avec notamment des mouvements amplifiés et renforcés pour la reine et le fou. Le déroulement du jeu est de ce fait plus rapide et la reine devient la pièce la plus puissante comme le suggère mon décor.

Pour la technique : décor réalisé sur une plaque de porcelaine, la reine est traitée en américaine, le damier de l'échiquier en lustre noir et lustre iris, les pions en mat et metallisé et enfin le fond en noir intense brillant + relief coloré pour les perles ou recouvert d'or dans les cheveux, sur la robe et les bijoux.

Tour d'horizon des autres récompenses :

1er prix professionnel : Sylvia Rizzi (Italie)

1er prix professionnel

2ème prix professionnel : Et oui c'est moi !!!!

2eme prix professionnel

 

3ème prix professionnel : Clotilde Ruegg-Ruffieux

3ème prix professionnel

 

1er prix amateur : Cinzia Valsecchi (Italie)

1er prix amateur

 

D'autres photos.

P1070641  vue d'ensemble

Ma 2ème pièce présentée en gros plan

2eme pèice présentée (1)

2eme pèice présentée (2)

 

Merci encore pour tous les encouragements reçus lors de ce Salon.